The Stone Lantern

Saturday, November 11, 2006

Bar Harbor (v.o.f.)

J’étais à Bar Harbor au début du mois avec ma famille et des amis. La dernière fois que j’ai visité Bar Harbor, c’était à l’age de douze ou treize ans, camping en famille. Je ne me rappelle de rien de cette visite -- et de tout. Ce que je veux dire c’est que, depuis cette visite à Bar Harbor dans ma jeunesse, l’idéal de la Beauté de la nature pour moi fut Acadia National Park, sans que je puisse préciser quoi que ce soit de ce parc. J’avais tout oublié de ce parc sauf que c’était pour moi le plus bel endroit du monde.

Cette fois-ci, on était à Bar Harbor hors saison. Il n’y avait presque personne, ni dans le petit village, ni sur les sentiers de l’Acadia National Park. J’avais le sentiment que toute l’île, la mer, et le ciel était là juste pour nous.

late afternoon sun --
lobster pots bobbing
faint odor of bisque

fin d’après midi
casiers à homard sur le quai
léger odeur de bisque

(Note : J’ai changé le sens de mon haïku quand je l’ai traduis en français, parce que je n’était pas satisfaite avec « casiers à homard qui flottent », et avec « soleil de fin d’après midi » - je perds l’haleine simplement en le lisant à haute voix! En plus, j’aime l’image dans la version française…)

1 Comments:

  • Pour moi aussi, Acadia National Parc est un des plus beaux endroits au monde. Je n'y suis allée qu'une fois, il y a une vingtaine d'années, quand les enfants étaient encore petits - nous étions en chemin vers la Nouvelle Écosse où nous allions visiter la forteresse de Louisbourg. C'était en été et j'ai souvenir d'immenses rochers au bord de la mer.


    J'imagine facilement que sans les touristes, l'endroit doit être encore plus impressionnant.Il faudrait toujours visiter ces merveilles hors saison.

    J'aime beaucoup tes deux haïkus. Je comprends très bien la raison des différences entre les deux versions - la langue française impose souvent ce genre de changement si l'on ne veut pas être pris avec "trop de mots" ou des mots trop longs. Il m'arrive très souvent de changer un peu un haïku lorsque je le traduis. Parfois je n'y arrive pas du tout - mais ici, je trouve que tu as très bien réussi. Dans les deux langues, le haïku évoque le mélange des deux mêmes éléments (l'image et l'odeur) et me fait penser à des moments semblables que j'ai vécus. Merci d'avoir fait surgir ces souvenirs. !

    Monika

    By Anonymous Monika, at 6:17 AM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home